LES ABEILLES DU GAEC DUGUE

Publié le 17 Avril 2017

LES ABEILLES DU GAEC DUGUE
LES ABEILLES DU GAEC DUGUE
LES ABEILLES DU GAEC DUGUE

 Grande productivité en Miel

 Douceur

 Peu d'essaimage

 Grande résistance aux maladies

     Test hygiènique à l'azote sur les colonies souches

LES ABEILLES DU GAEC DUGUE
LES ABEILLES DU GAEC DUGUE
LES ABEILLES DU GAEC DUGUE
LES ABEILLES DU GAEC DUGUE
LES ABEILLES DU GAEC DUGUE

 Collecte des faux bourdons, pour prélèvement du sperme.

 Insémination de reines sélectionnées

Dans la prolongation du travail de Frère Adam de l'abbaye de Buckfast.

 Retour de la reine inséminée dans son nucléi

 

 

 

 

LES ABEILLES DU GAEC DUGUE

Dans le cadre du Projet Bee Strong mis en place par l’ITSAP en partenariat avec l’INRA, nous avons accueilli Marius et Alberic chargés de tester des colonies et mesurer leur résistance à varroa. Nous avons choisi 5 colonies avec reines inséminées issues de notre sélection et pour chacune 3 colonies filles. Notre choix s’est porté sur des colonies souches 100% hygiéniques à 48 heures. Nous avons réalisé ce test à l’azote début juillet.

Des résultats intéressants se profilent. Une réunion des groupes de sélection français aura lieu à l’INRA d’Avignon début novembre, nous en saurons davantage à cette date.

Il n’est pas encore possible de se dispenser actuellement du traitement contre varroa, mais nous sommes sur la bonne voie. 

 

Pour voir la vidéo : 

https://www.facebook.com/DUGUEApiculture//

 

○ Copier/coller du document de présentation : ○

 

BeeStrong
Présentation du projet


Les objectifs :
Le projet BeeStrong vise à identifier des marqueurs génétiques pour la sélection d’abeilles domestiques résistantes au parasite varroa.
Si l'objectif est atteint, chaque apiculteur sera en mesure de tester rapidement et efficacement ses colonies grâce à ce nouvel outil afin d'identifier les résistantes et, s'il le souhaite, les sélectionner pour multiplier son cheptel. En effet, la limite rencontrée par le travail de sélection classique sur le caractère SMR (Suppressed Mite Reproduction – caractère qui confère une résistance au varroa) est le temps de travail nécessaire pour évaluer ce comportement sur une seule colonie.

 


Le protocole de phénotypage :

Des techniciens (techniciens BeeStrong) sont recrutés spécifiquement pour ce projet durant la période de mesure de ce caractère (phénotypage de juin-octobre) lors des 3 années de mesure (2016-2019).


Force de la colonie
Lors de la visite des colonies, la méthode ColEval sera appliquée (% de surface de chaque face de cadre en abeille, couvain, miel et pollen) par le technicien BeeStrong. Une deuxième personne (BeeStrong, ADA, apiculteur) sera chargée de la prise de note.


Dissection de couvain
Cette mesure doit être réalisée sur un cadre de couvain operculé par colonie, quand le niveau d’infestation en varroa des colonies est assez élevé (idéalement > 5% de varroas phorétiques), mais avant les premiers traitements contre varroa. Le cadre prélevé sera congelé le soir, puis analysé dans les semaines suivantes au laboratoire. Il pourra être restitué à la colonie à l’automne. Une douzaine de colonies peuvent être prélevées en une journée. Exceptionnellement, les cadres pourront être analysés « en frais » directement sur place.


Prélèvements
Des abeilles seront prélevées dans la colonie pour le comptage des varroas phorétiques et pour l’analyse génétique : environ 800 abeilles prélevées (équivalent à 2 prélèvements pour varroas phorétiques).

 


Retour pour les apiculteurs :

Les données de comptages de varroas phorétiques et d’évaluation ColEval seront fournis aux apiculteurs dont les colonies ont été évaluées dans les jours suivant la visite.
Au-delà de la possibilité de disposer au terme du projet, d’un test génétique pour l’estimation de la résistance au varroa, les résultats du test de comportement de résistance au varroa seront fournis aux apiculteurs dès les mois suivants la mesure. S’ils le souhaitent, ces apiculteurs pourront ainsi utiliser directement ces données, sans attendre la détection des marqueurs génétiques.

 


Les porteurs du projet :


ITSAP
La volonté de l’ITSAP-Institut de l’abeille est de développer et diffuser des outils et des méthodes utilisables par tous les apiculteurs dans le travail de sélection. A travers ses partenaires, et particulièrement les ADA, ce projet s’appuie donc sur un nombre important d’apiculteurs, garantie que ses sorties soient utiles à la filière apicole.


INRA
L’étude de la résistance au varroa est un sujet de recherche majeur de l’INRA d’Avignon, tout comme la recherche de gènes de résistance au parasite et l’optimisation des schémas de sélection en abeilles sont des sujets importants pour le département de génétique animale de l’INRA.


LABOGENA
LABOGENA est un laboratoire de prestation de service spécialiste de l'analyse génétique animale. Il assure des prestations dans différents secteurs comme l'identification, le contrôle de filiation des animaux, et l'analyse de polymorphismes impliqués dans des caractères de production ou des pathologies. LABOGENA possède donc toutes les compétences pour développer un outil de prédiction du potentiel de résistance d’une colonie d’abeilles.

Rédigé par Dugué Sophie et Patrice

Repost 0